biere lager

La bière Lager : un style industriel trop souvent sous-estimé ?

2 Fév 2021

La Lager est tout simplement le style de bière le plus répandu au monde. Facile à boire, léger en alcool et rafraîchissante, elle s’est imposée comme le style majeur grâce aux géants Carlsberg, Heineken, 1664, etc. Le mot Lager, très peu utilisé dans le vocabulaire correspond à « la blonde » légère dans nos us et coutumes.


Ce style adoubé en tant que bière de soif par le consommateur lambda, possède une mauvaise réputation auprès des amateurs de bières à cause de son côté trop souvent industriel apporté par les géants du milieu. Pour mieux comprendre, découvre son histoire originale et son expansion fulgurante pour te faire ton propre avis sur ce type de bière.

La Lager, une bière tout droit sortie d’une grotte allemande

On dirait le début d’une sombre histoire, mais c’est bien dans fin fond d’une grotte que la Lager est née. Au 15e siècle en Bavière, la loi bavaroise imposait à l’époque de brasser entre le mois d’avril et septembre. Afin de pouvoir abreuver d’une bière fraîche toute l’année leurs compères, les brasseurs stockaient alors la bière dans des caves alpines.

Cette ingénieuse astuce a fait naître les premières Lager par pur hasard. Les levures traditionnelles de type Ale qui avaient pour habitude de fermenter à des températures hautes (20 degrés) se sont progressivement adaptées aux basses températures (10-15°) et ont muté en un nouveau type de levure apportant des arômes différents et donc un nouveau style.

Cette façon de stockage explique également son nom « Lager » car Lagern veut dire « entreposer », « stocker ». Maintenant que tu sais tout, tu pourras sortir ce genre d’anecdote pour impressionner ton cousin allemand.

alpes bavaroise
Alpes bavaroise : là bas tout au fond, deuxième montagne à droite.

Carlsberg à l’origine de l’expansion de ce style

Les Lager sont restées longtemps produites de la même façon sans levure dédiée à la fermentation de basse température en mode « j’entrepose ça là où il fait froid puis on verra ». C’est juste 40 décennies plus tard, grâce à Carlsberg en 1883, qui en arrivant à extraire ce type de levure a permis de créer cette nouvelle souche dédiée propre aux Lager dîtes « modernes ». En appelant ce type de levure, Saccharomyces Carlsbergensis, Carlsberg a eu la grande générosité de partager cette nouvelle levure de basse fermentation (car elle s’active à des températures basses) à l’ensemble du milieu brassicole. C’est en sorte la première raison pour laquelle le style va se propager aussi rapidement.

La seconde est liée à l’invention du réfrigérateur au 19 et 20e siècle. Cela peut nous paraître basique à notre époque, mais cela a permis de brasser des bières toute l’année et de rendre le processus de fermentation plus viable. De grosses industries connues de tout le monde maintenant, Heineken, Kronembourg & co ont standardisé ce style en un temps record. Facile à boire et rafraîchissant le succès de ce style est fulgurant auprès des consommateurs car il est relativement plus simple à boire que des bières traditionnelles qu’on nomme Ale.

Rebrew Carlsberg avec la levure originel de 1883
Credits : Michel Gronemberger

La Lager et Ale quelles différences ? Deux styles qui s’opposent par leur température de fermentation

Ale et Lager, c’est un peu comme Kim Jong-un vs l’Abbé Pierre ou Booba vs Kaaris à Orly ou encore Pikachu vs Qulbutoké dans la forêt de Jade, cela n’a rien à voir.

Tous styles de bières comme les IPA, Pilsner, Helles, Bock, Stout, Lambic sont soit des Ale soit des Lager. Pourquoi ? C’est assez simple, les Lagers fermentent à une température basse de 10 à 15 degrés et les levures se déposent en bas de cuve alors que les Ale fermentent aux alentours de 20 degrés et flottent vers le haut de la cuve. On dit donc :
– Ale = bière de haute fermentation
– Lager = bière de basse fermentation

Tu l’auras compris les Lager englobent une multitude de styles comme les Ales peuvent être les Stout, Lambic, IPA, Pale Ale. Parmi les types de Lager les plus connus : les Pilsner, les American Lager ou encore les German Lager comme les Bock, Eisbock, etc.

Voici une petite affiche sur laquelle tu pourras voir la plupart des styles existants

style de bire

Pils et Lager, quelles différences ?

Les Pils ou Pilsener ou encore Pilsner sont en fait des Lager (=fermentation basse, si tu suis bien) qui ont commencé à être brassés en 1841 en République Tchèque. Elles ont la particularité d’intégrer dans la recette le houblon Saaz et sont devenues grâce à la Pilsner Urquell (que tu peux toujours acheter en magasin) un style phare des Lager.

Ce style étant tellement apprécié que le mot Pils s’est répandu partout en Allemagne, faisant un peu oublier leurs origines avec le temps. Si tu veux goûter une belle Pilsner, va à Prague ou même Budapest et tu comprendras le style originel des Pilsner qu’on appelle parfois les Bohemian Pilsner.

La Lager, un style controversé. Notre avis !

On pourrait résumer un peu rapidement les Lager à des bières rafraîchissantes, légères et pétillantes, soit péjorativement une « bière de soif » en pensant à la panoplie Kro-Heineken-Budweiser. Cependant on s’est fait 3 petites réflexions sur ce style qui on espère t’apporteront matière à réflexion.

Les Lager ne sont pas toutes les mêmes.

Comme on te l’a dit un peu plus haut, les Lagers, c’est bien plus vaste que ça. Les Lager sont généralement de couleurs blondes claires, mais certaines sont ambrées et brunes. La plupart sont faibles en alcool, d’autres tournent autour des 8 degrés. Une multitude de sous-styles se cachent en dessous. Sors ton Pokedex (dixit Untappd) et par à la découverte !

Les Lager sont des bières raffinées

L’industrialisation de la bière et notamment sa standardisation post seconde guerre mondiale a permis à ce style de s’imposer comme LE style prédominant dans la bière industrielle, mais au détriment de la diversité gustative. Ce goût que tu testes la première fois à 16-17 ans (ou à 4 ans dans le nord de la France, on rigole 😉 ), c’est celui d’une Lager industrielle. Légère, avec une amertume sèche particulière qui fait grimacer et rebute plus d’un d’apprécier ce type de boisson, tu essayes de la boire la plus fraîche possible, voire semi-congelée pour effacer son goût.

Les Lager artisanales, c’est tout autre. La légèreté de ce style peut faire place à des notes apportées par le houblon, mais aussi par l’originalité des brasseurs. Les Pilsner artisanales de République tchèque sont un havre de paix pour ton palais vs les Lager industrielles. Les DoppelBock allemande peuvent être robustes et complexes.

Pour un brasseur une Lager artisanale réussie est un gage de qualité d’une brasserie. Les Lager par leur finesse exigent qu’il n’y ait que très peu d’erreurs de brassage car cela se ressentira directement au niveau du goût. Le houblon aromatique, le malt torréfié ou divers ajouts d’ingrédients qui ne sont que peu ou pas présents dans ce style ne pourront masquer la réussite du brassage.

« Bière de soif » contre « bière de dégustation »

Les amateurs de bières ne s’intéressent pas forcément aux Lagers de prime abord notamment à cause de cette réputation industrielle et d’un goût peu marqué. Il y a tout de même quelque chose que les Lager ne peuvent pas envier aux Ales : être une bière de soif.

Souvent péjorative, vu comme une bière de basse qualité, elle a l’avantage d’être facile à boire. Lorsque tu bois une Double IPA puis un Oatmeal Stout au café, il est difficile d’en boire 4 pintes. Ce n’est pas le cas d’une bonne Lager. On pense qu’il ne faut pas opposer la bière de tous les jours (on ne dit pas qu’il faut boire tous les jours ;)), qui est parfaite à partager entre amis et rafraîchissante, d’une « bière de dégustation » qui est là pour trancher avec un goût affirmé. Elles n’ont simplement pas la même utilité. Cette même bière de soif peut quand elle est artisanale mêler un goût travaillé et cet aspect léger recherché. On te laisse méditer là-dessus, sayonara !

Nos 5 Lager préférées

Pilsner Urquell

Tout simplement cet aspect traditionnel de la Pils bohème. Il faut tester pour se faire son avis

Lager – Brasserie Blue Coast

Une Lager artisanale comme on les aime avec une robe cuivrée ses arômes assez doux tranche avec les Lager classique. Elle peut te faire aimer particulièrement ce style.

Wunder Lager – Brussel Beer Project

Tu aimes les IPA, t’aimes les Lager ? C’est le parfait combo quand tu aimes l’amertume. Cette bière apporte une amertume intéressante sur un style léger propre au Lager.

Flower Lager – Ninkasi

Une bière qui fait l’état de l’art des Lager artisanales. Sa légèreté couplée aux fleurs d’acacia amène un parfum fleuri intéressant, elle est bien sûr tres désaltérante.  

Pils de Schoenek – Brasserie Galibot

Une brasserie spécialisée dans les bières à fermentation basse. Cette Pils à l’intérêt de faire la part belle aux saveurs houblonnées. Enjoy !

Si cet article t’a permis d’apprendre de petits trucs sur ce type de bière n’hésite pas à le partager à tes amis qui s’intéressent à la bière. Tu peux également nous suivre sur Instagram et Facebook.

Craft Box

La Craft Box : le meilleur de la bière artisanale livré chez toi

Chaque mois, on te livre 6 bières artisanales d’une brasserie sélectionnée parmi les meilleurs d’Europe. L’idée est de te donner accès à des brasseries auxquelles tu n’as pas forcément accès. À travers une interview exclusive, on te plonge au beau milieu des cuves comme si tu étais en plein brassage.

Craft Box

La Craft Box, une top brasserie artisanale livrée chez toi, chaque mois.

Chaque mois, on te dégote 6 bières artisanales d’une brasserie invitée pour te faire goûter l’étendue de leur talent. A travers une interview exclusive, nous te plongerons au milieu des cuves comme si tu étais en plein brassage.

Un autre article pour la route ?