Double IPA

Qu’est-ce qu’une Double IPA (ou Imperial IPA) ?

21 Avr 2020

Bienvenue dans le monde des saveurs houblonnées, si tu t’intéresses aux Double IPA c’est que tu es sans doute familier avec les IPA n’est-ce pas ? Si ce n’est pas le cas honte à toi. Oh non loin de là, voici un article sur les IPA qui introduira ce merveilleux style à base de houblons.

Les Double IPA ou également appelées Imperial IPA sont des IPA qui ont fait de la bonne grosse muscu ! Plus sérieusement, le terme “double” indique que ce style de bières est plus fort qu’une IPA que ce soit du côté alcooleux qu’en amertume. Tu veux découvrir un peu plus de ce style plein de caractère ? C’est parti 😉

Double IPA ou Impérial IPA :  définition et origine

DIPA are from america

Le style Double IPA (DIPA) est très récent dans l’histoire de la bière et vient des États-Unis. C’est au cours des années 90 que les brasseurs américains artisanaux ont commencé à créer ces bières pour combler les “accros aux houblons” en quête de plus d’intensité. Oui ça existe, je crois qu’on en fait partie chez Mon Petit Houblon.

Plus forte en amertume et en alcool elles repoussent les limites d’une IPA classique ce qui ne déplaisait pas aux consommateurs de crafts beers de l’époque. Pourtant ce n’est qu’à partir des années 2000 que les DIPA se sont démocratisées. Elles ont apporté un nouveau souffle dans la création des IPA en repoussant leur limite.

Les Impérial IPA ou Double IPA sont des bières complexes, car elles combinent un corps riche malté, alcooleux et une bonne de dose de houblons qui apporteront amertumes et saveurs aromatiques provenant du houblon. Les Double IPA ne sont pas doublement plus fortes comme son nom pourrait le laisser supposer. Ce sont des bières comprises entre 7,5% et 10% et leur amertume (qui se mesure par l’IBU) se situe entre 60 et 120 alors qu’une IPA se situe entre 40 et 60. Un peu plus bas tu trouveras un petit tableau qui te permettra de comparer les différentes variantes d’IPA, enjoy !

On te conseille vivement de goûter ce style qui est un bon mélange entre amertume, saveurs aromatiques houblonnées et la puissance du malt. Lorsque celles-ci sont fabuleusement réalisées, le dosage entre profil malté et la puissance de l’amertume permet d’apporter cette intensité équilibrée. Une limite qui demeure importante, selon la BCJP, ce style doit garder une belle buvabilité et ne doit pas devenir trop lourd.

Imperial IPA, Double IPA, DIPA, IIPA ou I2PA : une multitude d’appellations

Les Double IPA ont autant d’identités qu’un narcotrafiquant international, rien que ça. On ne connaît pas vraiment la raison, mais différentes appellations coexistent pour un seul style. Leurs points communs, elles montrent toutes que sont des IPA bien plus corsées. Les voici :

– Double IPA : la plus courante
– Imperial IPA : assez répandu
– DIPA : le diminutif de Double IPA
– IIPA : Deux “I” pour faire Double IPA
– I2PA : Pour ceux qui aiment les formules chimiques et complexifier les choses 🙂
– Extra IPA : terme peu courant et présent aux US.
– Extrem IPA : également peu courant et présent aux US.

Voilà tu peux maintenant briller dans une soirée austère autour d’une table carrée. Tu nous en remercieras 😉 .

Double IPA américaine et anglaise : deux salles deux ambiances

Les variétés de bières se définissent au fil du temps, mais la créativité des brasseurs, les différences géographiques et de culture permettent de faire apparaître des différences au sein de chaque style. C’est aussi le cas pour les Double IPA. Originellement venues des États-Unis, deux styles de DIPA s’opposent : les Américaines et les Anglaises.

  • Les DIPA anglaises, bien que cela pourrait paraître étrange, sont plus fidèles au style originel des DIPA. Elles mettent en avant le profil malté de la bière accompagné d’une belle amertume. En opposition aux américaines, elles sont moins intenses en saveurs aromatiques provenant du houblon. Par contre, Les DIPA anglaises sont un bel équilibre entre un profil malté, de l’amertume et parfois une pointe de saveurs houblonnées.
  • Les DIPA américaines sont des bombes de houblons. C’est le côté aromatique qui est dominant et fait ressortir une multitude de notes telles que : les agrumes, floral, pineux, résineux, épicé, fruit tropical, fruits à noyaux, baie ou melon, etc. L’aspect alcooleux est bien moins présent. Même en atteignant des taux d’alcool élevé, entre 7,5% et 10% sur le papier, l’intensité apportée par les arômes du houblon mais aussi l’amertume permettent de cacher ce goût alcooleux. Une autre différence qui est visuelle est que les DIPA américaines seront plus troubles (on parle d’une robe “hazy” dans le jargon du craft beer geek 😉 ). Ce sont de petites bombes houblonnées tellement l’intensité aromatique et l’amertume du houblon envahissent ton palais. Les DIPA américaines peuvent parfois s’apparenter au New England IPA en termes de goût.

Une image (ou deux) vaut mieux que 1000 mots

DIPA américaine

Tu vois mieux pourquoi on parle de bombe houblonnée ? Son aspect trouble met bien en valeur ce jus de houblons auquel tu auras le droit en goûtant.

DIPA anglaise

Sa couleur plus légèrement plus rousse montre bien son caractère malté. On remarque aussi une limpidité de la robe qui caractérise ce style de DIPA anglaise.

Notre avis

C’est une affaire de goût, soit ton envie se porte sur l’intensité du houblon qui part vers des bombes houblonnées américaines ou bien par la complexité anglaise d’une bière remplie d’amertume et d’intensité maltée. Le mieux qu’on peut te conseiller est de tester toi-même !

La seule limite, qui n’engage que nous, est que certaines DIPA américaines se rapprochent tellement d’une bombe houblonnée qu’elles s’apparentent à d’autres variantes d’IPA comme les DDH IPA ou même NEIPA. Malgré qu’elles respectent sur le papier l’amertume nécessaire et le taux d’alcool, le goût s’éloigne du style originel. Il y a sans doute débat sur cela au sein du monde de la bière artisanale !

Double IPA vs IPA vs Session IPA :

Double IPAIPASession IPA
Teneur en alcool %7%-10%5%-7%3%-5%
IBU 60-12040-8030-50
Densité Initiale1070-10851060-10701045-1060

Classé par ordre de puissance les DIPA sont naturellement plus fortes en alcool que ses consœurs comme les Session IPA ou encore les Micro IPA qui sont des bières extrêmement légères. Par contre si tu aimes l’extrême puissance en amertume et en alcool il existe les Triple IPA.

Nos DIPA préférés 🍻

DIPA Citra – Pophin

Une DIPA d’une des meilleures brasseries artisanales françaises. Un classique qui tu trouveras facilement dans les caves à bières ou sur internet. Si tu connais pas bien le style DIPA, commence par celle-là, c’est parfait.

Freak Magnet – Wylam

C’est pour nous une des DIPA à tester absolument. 8° degrés de folie ! Cette DIPA de la brasserie Wylam met en valeur les houblons Citra Cryo, Simcoe et Nelson Savin. Un magnifique exemple d’Imperial IPA !

Tremendous Ideas – Cloudwater x Other Half

Une collaboration de top brasseries mondiales. Cela donne 8° degrés de bombes houblonnées, c’est le côté agrume et tropical des houblons qui ressort. Un aspect brumeux (hazy comme on dit dans le jargon) apporte une belle consistance en bouche.

View this post on Instagram

There's no brewery we've collaborated with more than the irrepressible @otherhalfnyc. So we're absolutely delighted to bring an almost unrivalled selection of their beer to this year's Friends & Family & Beer. But not only will they be joining us for the festival, members of the team will be heading down to Unit 9 on the Sunday after the festival (February 23rd) for a pop-up can shop, when you'll be able to get goodies from both them and @trilliumbrewing on draft and in small pack. There will also be a small pack pop-up and draft showcase at 73 Enid Street on February 25th. Get yourself in the mood by checking out their beer line-up for the festival below, and if you haven't got your tickets already, get it sorted! Just two tickets remain for session three and less than 40 for session two. Link in bio. DDH ROC Showers, IPA Bristol Mountain High, DIPA Small Motueka Everything, IPA Blowin Up the Spot (w/ Monkish), DIPA HDHC Quadrangle Test (w/ Trillium), DIPA City Slickers (w/ Arizona Wilderness), IPA !, DIPA El Camino Misfires (w/ Hoof Hearted), Berliner Weisse with coffee, vanilla and raspberry DDH Powdered Cheese (w/ 18th Street), DIPA Cane Life 2.0 (w/ J Wakefield), Imperial Stout All 6th Anniversary Everything, Imperial Stout with almonds, cacao nibs, cinnamon, lactose, maple, peanut butter, toasted coconut and vanilla Nummy Nug Nug (w/ Industrial Arts), DIPA DDH Double Mosaic Dream, DIPA

A post shared by Cloudwater Brew Co (@cloudwaterbrew) on

Pain Killer – The Piggy Brewing Company

Une belle DIPA qui amène tout ce qu’on aime : amertume, la puissance malté avec 8,5% et une touche fruitée.

Unique Damage – Verdant

Une tuerie confectionnée par Verdant Brewing ! Une DIPA rafraîchissante qui amène un côté exotique et citronné. 

Si cet article t’a permis d’apprendre des petits trucs sur les DIPA, n’hésite pas à le partager à tes amis qui s’intéressent à la bière. Tu peux également nous suivre sur Instagram et Facebook

Hello, tu aimes la bière ?

Alors bienvenue sur Mon Petit Houblon !

Que tu n’aies jamais bu de bières ou que tu ne jures que par ça, tu es au bon endroit pour en découvrir un peu plus, en tout cas on espère ! Dans ce média on essaie de présenter l’univers bière artisanale sous toutes ses formes, bulles & couleurs. On ne peut pas te faire goûter le contenu mais le cœur y est.

Hoppy lecture ! 😉

Boire nos nouveaux articles

Suis-nous sur Untappd

untapdd

  Dam27

untapdd

  Dr.Fougueux

untapdd

  Charloh

untapdd

  Bouli

Un autre article pour la route ?