Quel verre à bière choisir ?

Verres à bière

Les Ecocup c’est vrai que c’est pratique : ça ne se casse pas, ça affiche un joli dessin et ça se recycle. Mais… ce n’est pas (du tout) sexy ! Désolé si ça t’en bouche un coin mais c’est la vérité vraie. Alors range tes gobelets en plastique et regarde ce qu’on a à te proposer pour charmer tes invités 😉

Spoiler : Il existe une très grande variété de verres en fonction de tous les types de bières (même si on fait n’importe quoi sur notre compte Instagram, dont viennent presque toutes les photos de cet article). On te présente ici les principales formes et tu trouveras à la fin de l’article un résumé des verres en fonction des styles de bières les plus répandus.

La pinte : on n’est pas venu là pour réfléchir

Verre-à-bière-Pinte

Impossible de passer à côté de ce format, sauf si tu es un•e adepte des demis et des bars à vins. Inventé en 1698, ce format a été créé suite à la mise en place du système métrique impérial par le gouvernement anglais. L’objectif était de standardiser les unités de longueurs, volumes, etc. pour que chacun•e soit soûl au même rythme.

Pour l’anecdote, en fonction des systèmes de mesure la pinte n’a pas la même taille partout. Du plus grand au plus petit on a : la pinte britannique (0,57L), puis la pinte américaine sèche (0,55L) et enfin la pinte américaine liquide (0,47L).

Il s’agit d’un des formats de verre le plus répandu et certaines institutions se sont créé leur propre forme sérigraphiée. Guinness en est un très bon exemple, d’autant plus que la forme évasée de leur pinte est à l’origine de la célèbre cascade Guinness où les bulles de cette bière Stout descendent dans le verre au lieu de monter !

Le verre Nonic : cet habitué des bars

Verre-à-bière-Nonic

Facilement reconnaissable grâce à son petit bourrelet tout mignon, son nom vient de l’anglais « No nick » pour « pas de fissures » car cette forme permet 3 avantages. Ils sont plus faciles à prendre en main, moins collants si tu les empiles et moins susceptibles de se fissurer là où tu poses tes lèvres. Et ça, ça fait plaisir.

Quelles bières boire dans une pinte ?

Un très grand nombre car il s’agit du type de verre le plus répandu dans les bars. Bon marché et facile pour boire, si tu commandes un demi-litre il y a de grandes chances pour que peu importe ce que tu demandes, on te serve ta boisson dans une pinte !

La pinte est l’un des verres les plus adaptés pour contenir une grande variété de bières : IPA, Lagers (dont les Pilsners), mais encore Porter et Stout.

Tulipe : ce bon vieux classique

Verre-à-bière-Tulipe

/!\ Spoil /!\ Le nom du verre vient bien de la fleur car il paraît que leurs courbes se ressemblent (on laisse nos amis les jardiniers trancher) et donnent des avantages intéressants. Ce format est effectivement particulièrement privilégié pour les dégustations car il permet de maintenir un bon col de mousse. Dans un verre standard, les bulles et le liquide déborderaient plus facilement.

Tulipes

La mousse d’une bière permet de capter les substances volatiles qui s’échappent de la bière une fois versée. Ces composés sont essentiels car ils font partie de l’arôme de la bière. Dommage de laisser s’échapper tout ça et d’en altérer l’odeur 😉

À l’inverse, le col permet aussi d’empêcher que la bière soit à l’air libre et de s’oxyder. Cela protège donc au mieux le goût de la boisson. Enfin, le petit bonus est apporté par le pied qui permet d’éviter de tenir le verre sans en réchauffer le contenu.

Pour l’anecdote, un proche cousin du verre Tulipe est le verre Thistle. Ce dernier a une base beaucoup plus ronde qui rappelle le chardon, fleur symbole de l’Écosse.

Quelles bières boire dans un verre Tulipe ?

Grâce à ses avantages, le verre Tulipe est très bien adapté pour savourer des bières assez aromatiques, comme les bières belges, les double ou triple IPA ou encore les Imperial Stout (même si on leur préfère le verre Snifter). Comme les bars français proposent très fréquemment des bières belges en pression, c’est pour cela que le verre Tulipe y est très répandu 🙂

Calice : on se croirait à l’Église

Verre-à-bière-Calice

Sans coïncidence, ce verre s’utilise si tu souhaites boire des bières trappistes ou d’Abbaye… les moines brasseurs ne devaient pas avoir autre chose sous la main pour goûter ! Très large, la forme permet de créer une belle mousse pour ces bières fortes en alcool. Le but étant justement de la faire disparaître un peu plus rapidement pour profiter des arômes. Si tu regardes au fond du verre, certains contiennent une marque générant un flux constant de bulles de CO2.

Le Gobelet est très proche du verre Calice mais avec une épaisseur de verre plus fine.

Snifter et autres verres à ballon

Verre-à-bière-Snifter

Utilisés d’abord pour savourer du whisky, cognac et autres eaux-de-vie, ce type de verres convient tout à fait pour des bières assez lourdes et à forte teneur en alcool.

Verre-à-bière-Popihn-Snifter-ballon
Petit bonus : le verre à pied Snifter revisité de la brasserie Popihn

Lors d’une dégustation, sa forme ronde et large permet d’admirer les couleurs de la boisson tout en libérant progressivement ses effluves olfactifs (en gros plus tu mets ton nez dedans, mieux tu sens 😉 ). La base et le pied permettent une bonne prise en main, pour faire tourbillonner le liquide si besoin.

Fais le test ! Le nez d’une IPA aromatique servie dans un Snifter est beaucoup moins riche que dans un verre Teku.

Quelles bières boire dans un verre à ballon ?

Ces verres ainsi que les Snifter sont une bonne base pour savourer des bières fortes comme les bières belges, double ou triple IPA et les Imperial Stout. Bref, tout ce qui contient beaucoup d’alcool en gros 🙂

La flûte : presque chic

Verre-à-bière-Flûte

Et oui, les flûtes ne sont pas réservées que pour le Nouvel An, Noël, ton anniversaire ou les cours de musique (2014, RIP) ! Les courbes étroites et longues de ce verre favorisent un contrôle de la carbonatation pour que les bulles ne s’échappent pas trop rapidement. Traduction : quand on est classe, on ne boit pas comme un trou ! En plus, les couleurs sont très bien mises en avant car la lumière traverse plus facilement le liquide 🙂

Quelles bières boire dans une flûte ?

Des bières aux fruits, krieks bien colorées mais aussi des IPA sèches. Voici quelques Brut IPA idéales pour des flûtes :

Brut IPA de la brasserie Nautile
Fancy Bubble, collaboration entre Espiga et Une Petite Mousse
Brut IPA de La Débauche

Teku : le plus à la mode

Verre-à-bière-Teku

De nos jours, ce verre est presque un incontournable des bars à bières : on le voit partout ! Et ce n’est pas pour rien… Créé en 2006 par les Italiens Teo Musso (de la brasserie Baladin) et le zythologue “Kuaska” (de son vrai nom Lorenzo Dabove), leur idée était de fabriquer le verre universel pour boire n’importe quel style de bières ! Pari réussi car sa forme, à mi-chemin entre un verre Tulipe et Snifter, permet à la mousse de bien se développer pour à la fois aérer et protéger la bière afin de mieux en développer les arômes.

Ses avantages gustatifs et ses courbes très chics font donc de ce verre un incontournable des dégustations de bières ! La petite information pour briller en société : le nom “Teku” vient de l’association des deux premières syllabes du prénom et surnom des créateurs 🙂 Cette création originale est produite par le fabriquant allemand Rastal.

Quelles bières boire dans un verre Teku ?

Et bien… presque tout en fait. En particulier les bières de fermentations hautes comme les IPA et Pale Ales mais aussi les Stouts et Imperial Stout.

Ce verre ovni qui surprend

Un peu bizarre à première vue et toujours étrange à prendre en main, cette forme est apparue en 2013 grâce à la collaboration entre le fabricant Spiegelau et deux brasseurs américains. Un peu comme pour le verre Teku, leur objectif était de créer le verre idéal pour les IPA américaines. La marque allemande propose aussi deux déclinaisons de cette forme pour boire des Stouts et des bières blanches. Par la suite, d’autres fabricants se sont appropriés cette forme.

Comme tu peux t’en douter : cette forme est idéale pour la dégustation car elle permet de maintenir la température de la bière, faciliter la libération des arômes ou encore bloquer le dépôt (levures) tout en bas du verre !

Le reste : il en faut pour tous les goûts

On pose ça là 🙂 Il s’agit généralement de formes d’abord décoratives et/ou liées à l’image de marque, tels le verre Kwak et ceux de la brasserie La Corne du Bois des Pendus (joyeux nom). C’est toujours original si tu ne veux pas faire comme tout le monde !

Pour l’anecdote (merci à thebeerlantern.com), le verre Kwak -du nom de son inventeur- est un verre à cocher (le monsieur qui conduit les cheveux d’une voiture hippomobile). Et oui grâce au support et à la forme, cela devient beaucoup plus facile de se rafraîchir en travaillant sans rien casser ni en mettre partout sur les routes cabossées 😉 Bon après le verre a un petit côté éprouvette de laboratoire et est un peu galère pour boire. La bulle fait réservoir en bas et déverse rapidement tout son contenant dès que tu inclines un peu trop le verre !

En résumé : quelle bière dans quel verre ?

Comme tu t’en es rendu compte, choisir un verre avec une bière n’est pas une science exacte ! Voici quand même une petite synthèse non exhaustive à partir de laquelle tu peux toi-même faire des associations verre / bière 🙂 :
– Lager et bières blanches : Pinte ou verre droit
– Bières fruitées : verre à flûte
– IPA, NEIPA, etc. et Stout : verre Teku
– Bières belges : verre Tulipe, Calice ou verre à ballon
– Bières fortes en alcool (bières belges, double / triple IPA, Imperial Stout) : verre Snifter
– Bière Kwak : verre Kwak

N’hésite pas à partager cet article s’il t’a plu et que tu en as marre de boire dans des verres en plastique chez tes ami•es 🙂